s'unir
lutter

FAQ Chope tes allocs !

FAQ Chope tes allocs !

18.08.21

L’allocation d’insertion, c’est quoi ?

  • L’allocation d’insertion, c’est un montant que les jeunes demandeur·euses d’emploi reçoivent mensuellement dès la fin de leur stage d’insertion professionnelle.

  • Anciennement, il fallait en faire la demande avant 30 ans. Mais depuis 2014, nos gouvernements ont diminué la limite d’âge à 25 ans.

  • Chez les Jeunes FGTB, on trouve ça injuste et on milite contre cette règle. Récemment, après plusieurs centaines de recours menés en justice pour aider nos jeunes affilié·es, nous avons gagné ce combat.



Pourquoi priver les jeunes d’allocations d’insertion, c’est injuste ?

  • Depuis plusieurs années, les conditions d’accès aux allocations d’insertions sont sans cesse modifiées et de plus en plus restreintes.

  • Depuis 5 ans, la FGTB mène un combat pour mettre fin à l’injustice qui exclut les jeunes de + de 25 ans de leur droit aux allocations d’insertion.

  • L’objectif de cette mesure était, soi-disant, d’accélérer l’insertion des jeunes sur le marché de l’emploi.

  • Dans les faits, les jeunes se voient simplement encore plus précarisé·es. Celles et ceux qui effectuent des études de longue durée sont pénalisé·es.

  • De plus, comment chercher de l’emploi sans ressource financière permettant d’assumer le coût des impressions de documents, des déplacements, des tenues, etc. ?

  • Par ailleurs, les jeunes se retrouvent contraint·es d’accepter des jobs de merde, ubérisés ou sous-qualifiés, aux statuts précaires, et représentent alors une main d’œuvre bon marché et corvéable à merci pour les patron·nes.

  • Priver les jeunes d’allocations d’insertion, c’est les priver du seul tremplin financier dont iels disposent pour s’émanciper.

  • Aujourd’hui, suite à des recours menés avec l’aide des Jeunes FGTB, la justice et l’ONEM ont donné raison à des centaines de jeunes qui ont pu faire valoir leurs droits et bénéficier d’allocations d’insertion malgré leurs 25 ans.



Quand est-ce que je peux commencer à percevoir mes allocations d’insertion ?

  • Tu vas d’abord devoir passer par le stage d’insertion professionnelle : une période de recherche d’emploi d’un an suite à tes études, qui débute le 1er août qui suit la fin de ton cursus (ou le premier jour après ta dernière épreuve en cas de seconde sess'), et pendant laquelle tu ne percevras pas de revenu de la part de l’ONEM.

  • Pendant cette période, le Forem contrôlera ta recherche d’emploi à deux reprises.

  • Après ton stage d’insertion, si tu as reçu deux évaluations positives suite à ces contrôles, tu peux commencer à percevoir des allocations d’insertion professionnelle… à condition d’avoir moins de 25 ans.

  • Si tu as plus de 25 ans à la fin de ton stage d’insertion, tu ne pourras pas recevoir tes allocations d’insertion. C’est là quel les Jeunes FGTB peuvent te venir en aide en entamant un recours qui pourra te permettre d’en bénéficier suite à une décision de justice.



J’aurai plus de 25 ans à la fin de mon stage d’insertion, du coup je n’aurai pas droit aux allocations d’insertion ?!

  • Les Jeunes FGTB peuvent t’aider à entamer un recours.

  • Si tu n’es pas encore affilié·e, il te suffira de t’affilier gratuitement aux Jeunes FGTB : il s’agit d’une simple inscription, nous te demanderons juste de nous communiquer tes données d’identité.

  • L’animateur·ice de ta régionale sera ton intermédiaire avec le service juridique de la FGTB et t’aidera à rassembler les documents nécessaires pour entamer ton recours.

  • Le service juridique de la FGTB s’occupera ensuite de relayer ta demande auprès de l’ONEM.



Que s’est-il passé pour les jeunes de + de 25 ans privé·es d’allocations d’insertion qui ont été aidé·es par les Jeunes FGTB ?

  • Plusieurs dizaines de jeunes ont déjà gagné leurs recours et plusieurs centaines de dossiers sont encore en attente.

  • Iels ont perçu leurs allocations de manière rétroactive, les sommes qui n'ont injustement pas été perçues sont donc versées en une fois sur le compte.

  • Il est à noter que les recours peuvent prendre un certain temps, entre plusieurs mois et plus d'un an. Il ne s'agit donc pas d'une solution de court terme.

  • Cependant, ce recours est aussi un acte politique dans le sens où il sert à mettre la pression sur les politiques pour amener un changement législatif.



J’aurai plus de 25 ans à la fin de mon stage d’insertion, de quels documents j’aurai besoin pour entamer mon recours afin de percevoir mes allocations d’insertion ?

  • La lettre de refus de l’ONEM (C29) ;

  • La date de l’inscription au FOREM / ACTIRIS / VDAB / ADG ;

  • Les dates et preuves des évaluations positives ;

  • Le parcours scolaire détaillé ;

  • La date de la demande d’allocation d’insertion ;

  • Le Curriculum Vitae ;

  • La synthèse de parcours professionnel du FOREM / ACTIRIS / VDAB / ADG (ou document A235) ;

  • Les périodes d’occupation à temps plein ou à temps partiel ou les éventuelles prestations artistiques (contrat de travail, fiche de paie,...).



J’aurai plus de 25 ans à la fin de mon stage d’insertion, quelles sont les conditions pour entamer un recours afin de percevoir mes allocations d’insertion ?

  • Avoir entre 25 et 30 ans ;

  • Ne pas travailler et ne bénéficier d’aucune allocation (sauf CPAS) ;

  • Avoir effectué ton stage d’insertion avec succès (deux évaluations positives) ;

  • Avoir fait des études qui ouvrent ton droit aux allocations d’insertion ;

  • On t’en dit plus dans nos prochaines publications. Bientôt plein d’actions et d’événements. Stay tuned. Et n’hésite pas à t’affilier gratuitement.



Pendant combien de temps est-ce que je peux bénéficier des allocations d’insertion ?

  • Il fut un temps où les allocations d’insertion étaient illimitées dans le temps, mais depuis 2012, ces allocations sont maintenant limitées.

  • Limitées à une durée de 3 ans pour les cohabitant·es. Limitées à l’âge de 33 ans pour les personnes isolées et les cohabitant·es avec charge de famille.

  • Dès son application, la FGTB a combattu cette injustice qui a précarisé de nombreux·ses jeunes.

  • Aujourd’hui, la justice nous a donné raison et l’ONEM est condamné à maintenir l’octroi de ces allocations d’insertion au-delà de cette limite de 3 ans.

  • Si tu t’es vu·e exclu·e de ton droit aux allocations d’insertion après 3, tu peux contacter les Jeunes FGTB pour entamer un recours.



Je bénéficie des allocations d’insertion depuis bientôt 3 ans, quelles sont les conditions pour entamer un recours afin de ne pas en être privé·e une fois ce délai dépassé ?

  • Avoir entre 25 et 30 ans ;

  • Ne pas travailler et ne bénéficier d’aucune allocation (sauf CPAS) ; 

  • Avoir effectué ton stage d’insertion avec succès (deux évaluations positives) ;

  • Avoir fait des études qui ouvrent ton droit aux allocations d’insertion.

 

Je bénéficie des allocations d’insertion depuis bientôt 3 ans, de quels documents j’aurai besoin pour entamer mon recours afin de ne pas en être privé·e une fois ce délai passé ?

  • Ton CV et ta lettre de motivation ;

  • Tes diplômes ;

  • Tes périodes d’occupation à temps plein ou à temps partiel ou les éventuelles prestations artistiques (contrat de travail, fiche de paie,...) ;

  • Tes périodes de formation ;

  • Tes démarches de recherche d’emploi ;

  • Ta situation personnelle au moment de ton exclusion du droit aux allocations d'insertion (situation familiale, CPAS,...)

LinkedIn Facebook

En visitant et en utilisant ce site web et en prenant contact avec le responsable du traitement, vous consentez expressément à ce que nous recueillions et traitions, selon les modalités et principes décrits dans la charte vie privée, vos données à caractère personnel.

J'accepte