s'unir
lutter

Communiqué de presse : Les jeunes en action contre la hausse du prix de l'énergie

Communiqué de presse : Les jeunes en action contre la hausse du prix de l'énergie

18.02.22

Communiqué de presse : Les jeunes en action contre la hausse du prix de l'énergie

La hausse des prix de l'énergie appauvrit encore plus toute une partie de la population belge, les étudiant.es et les jeunes précaires avaient déjà beaucoup de mal à se chauffer correctement, les décomptes d'énergie de ce début d'année sont un coup de massue pour celleux-ci. Après de longues négociations, le Gouvernement répond avec des mesures complètement insuffisantes. La baisse temporaire de la TVA ainsi que la réduction sur la facture d'électricité sont certes un soulagement dans l'immédiat pour de nombreuses personnes mais ces mesures ne s'attaquent absolument pas au fond du problème.

 

Ce que nous revendiquons :

  • Une baisse de la TVA à 6%, pas uniquement pour l'électricité mais aussi pour le gaz et sans en tenir compte dans le mécanisme d'indexation[1]. Ce ne sont pas des produits de luxe mais bien de première nécessité ! Cette réduction de TVA ne doit pas seulement s'appliquer du 1er mars au 30 juin mais doit être définitive : la situation ne va pas miraculeusement s'améliorer le 1er juillet. Rappelons qu'une telle décision avait déjà été prise en 2013.
  • Une prolongation du tarif social élargi pour le gaz et l’électricité au-delà du 30 juin.
  • Une renationalisation du secteur de l'énergie. En effet, la libéralisation du marché de l'énergie a prouvé son inefficacité. La hausse actuelle du prix de l'énergie découle de raisons multiples mais il n'est pas acceptable que des sociétés privées fassent du profit sur un bien de première nécessité. Nous nous positionnons donc pour une renationalisation de ce secteur pour qu'il soit géré de manière à offrir un service public accessible à toustes.

 

Pour appuyer ces revendications, la jeunesse sera aujourd'hui en action devant la FEBEG, Fédération des fournisseurs d'électricité. Cette dernière a par ailleurs récemment communiqué aux médias que "cela sera très, très, très difficile [d'appliquer les 6%]". C'est une attitude indécente de la part des fournisseurs d'électricité : l'Etat demande simplement de faire des changements d'ordre comptable sans s'attaquer aux bénéfices de ces sociétés et elles ont encore le culot de rechigner !

 

Par notre action nous ciblons les fournisseurs d’électricité tels que Engie qui a engrangé d’énormes bénéfices ces derniers mois pendant qu’une partie des citoyen·nes n’arrivent plus à faire face aux factures. Nous visons également les politiques dont nous dénonçons l’immobilisme et une absence de vision à long terme pour le secteur de l’énergie.

 

Signataires : Jeunes FGTB, Union syndicale étudiante, Gauche Anticapitaliste

Pour plus d'informations : jeunes@jeunes-fgtb.be

[1] Une baisse pure et simple de la TVA risque en effet d’impacter les travailleur·ses plus précaires en retardant l’enclenchement du mécanisme d’indexation.

LinkedIn Facebook

En visitant et en utilisant ce site web et en prenant contact avec le responsable du traitement, vous consentez expressément à ce que nous recueillions et traitions, selon les modalités et principes décrits dans la charte vie privée, vos données à caractère personnel.

J'accepte